Anti Spam Policy

The owner of this website does not authorize the harvesting, mining or collection of e-mail addresses or other information from or through the website or its services.

The owner of this website does not permit or authorize others to use his services to collect, compile or obtain any information about its customers or subscribers, including but not limited to subscriber e-mail addresses. The owner of this website does not permit or authorize any attempt to use its services in a manner that could damage, disable, overburden or impair any aspect of any of the services, or that could interfere with any other party’s use and enjoyment of any the owner service.

If the owner of this website believes that unauthorized or improper use is being made of any service, it may, without notice, take such action as it, in its sole discretion, deems appropriate, including blocking messages from a particular internet domain, mail server or IP address. The owner of this website may immediately terminate any account on any service which it determines, in its sole discretion, is transmitting or is otherwise connected with any e-mail that violates this policy.

Nothing in this policy is intended to grant any right to transmit or send e-mail to, or through, this website and/or services. Failure to enforce this policy in every instance does not amount to a waiver of rights of the owner of this website.

Unauthorized use of this website services in connection with the transmission of unsolicited e-mail, including the transmission of e-mail in violation of this policy, may result in civil, criminal, or administrative penalties against the sender and those assisting the sender.

Violators of the CAN SPAM Act may be subject to “cease and desist” orders or penalties from the FTC (Federal Trade Commission) of up to $11,000 per violation. Criminal prosecution is also possible in the case of egregious offenders, which can result in penalties such as fines, forfeiture of proceeds and equipment. The worst offenders can also be subject to prison time.

========================================================================

Politique Anti-Spam

Le propriétaire de ce site Web n’autorise pas la récolte, l’extraction ou la collecte d’adresses de courrier électronique ou d’autres informations à partir du site Web ou de ses services.

Le propriétaire de ce site Web n’autorise pas ou n’autorise pas d’autres utilisateurs à utiliser ses services pour collecter, compiler ou obtenir des informations sur ses clients ou abonnés, y compris, mais sans s’y limiter, les adresses e-mail des abonnés. Le propriétaire de ce site Web ne permet pas ou n’autorise aucune tentative d’utilisation de ses services d’une manière qui pourrait endommager, désactiver, surcharger ou altérer tout aspect de l’un des services, ou qui pourrait interférer avec l’utilisation et la jouissance de tout autre Service propriétaire.

Si le propriétaire de ce site estime qu’une utilisation non autorisée ou incorrecte est faite de tout service, il peut, sans préavis, prendre les mesures qu’elle juge appropriées, y compris le blocage des messages d’un domaine Internet particulier, d’un serveur de messagerie Ou l’adresse IP. Le propriétaire de ce site Web peut immédiatement mettre fin à tout compte sur tout service qu’il détermine, à sa seule discrétion, transmet ou est relié à tout courrier électronique qui viole cette politique.

Rien dans cette politique ne vise à accorder le droit de transmettre ou d’envoyer des courriels à ce site Web et / ou à ces services. Le non-respect de cette politique dans tous les cas ne constitue pas une renonciation aux droits du propriétaire de ce site Web.

L’utilisation non autorisée des services de ce site Web dans le cadre de la transmission de courriers électroniques non sollicités, y compris la transmission de courriers électroniques en violation de cette politique, peut entraîner des sanctions civiles, pénales ou administratives contre l’expéditeur et ceux qui l’aident.

Les contrevenants à la Loi CAN SPAM peuvent être soumis à des ordonnances de cessation de service ou de pénalité de la part de la FTC (Federal Trade Commission) jusqu’à concurrence de 11 000 $ par infraction. Des poursuites pénales sont également possibles dans le cas des délinquants graves, ce qui peut entraîner des sanctions telles que des amendes, la perte du produit et du matériel. Les pires délinquants peuvent également faire l’objet d’une peine de prison.